PDA

Voir la version complète : Ô tempora! Ô mores!



chouminou
21/05/2010, 19h44
Ô tempora! Ô mores!
Que n'ai-je donc vécu que pour cet X-Plane.

J'étais tranquille, j'étais pénard,
je regardais pousser le pavot et le reste
Quand un soir d'automne, par une nuit sans lune
( sans lune... me faire ça à moi !)
J'eus la plus stupide et dramatique idée de ma carrière !

Quel imbécile (là je mets imbécile, sinon bonjour la censure)!
Pourtant c'est pas le nombre de neurones qui doit poser problème,
vu la petite quantité, il y a rarement embouteillages.
Même bison futé refuse tout guidage, c'est vous dire !
Alors ? Alors pourquoi tant d'acharnement ?

Quand je pense que je viens juste de refaire surface...
Que l'ILS refuse obstinément de se caler sur les plans de Mme Michu!
Que mes petits doigts de jeune pubère se mélangent la pulpe
sur le clavier, donnant des résultats que même Champolion ne comprends pas !
Mais dans quel état j'erre ! (un de temps en temps ne nuit pas à la compréhension).

Ahhhhh! Je sens la vengeance sourdre !
Je vais dénoncer, si !
Je sais bien que chez nous, il est plus habituel de donner son voisin
qu'un coin à champignon, mais quand la patrie est en danger,
tous les bons coups sont permis (et je ne parle pas de ma voisine !).

Vous la connaissez l'équipe des joyeux drilles organisateurs du congrès...
Non, en fait vous ne la connaissez pas vraiment !
Des monstres !
Ah! bien sûr, et vas-y d'une démonstration, d'une explication tordue.
Oh ! Pour être doués, ils sont doués, des pros j' vous dis !

Mais, mais... le côté obscure de la force, you are understand ?
Les mots se bousculant dans ma p'tite tête embrumée, je vais résumer.
Un champion aux crêpes! Un balèze au clairon! Un encyclopédiste qui fait du Doisneau !
Une fée, reine de la confiture! Un costaud (dans tous les sens) de l'informatique!
Un sage ! Un pas sage!

Je fais quoi moi ? Avec tous ces génies malfaisants ...
Et bien... je rigole, je pouffe, je me marre !
Et bien sûr, hé, hé... je me couche tard.
Qu'importe l'ivresse quand le bonheur est présent.

Merci à tous ceux qui sont venus nous voir au congrès.
J'espère sincèrement et du fond du coeur,
qu'ils sont repartis avec des images plein les yeux,
des instants de joies partagées avec d'autres fous,
du bonheur simple, quoi ! Entre copains.

Et puis, et puis, et puis...er !

Brother
21/05/2010, 20h06
Mais dans quel état j'erre !

Quel talent ! Si Chouminou arrêtait de nous écrire, le monde pourrait dire avec effroi : "Quel as perds-je !"

Jean-Yves
22/05/2010, 08h45
Tu la dis nette !